De nombreux BTS peuvent se préparer en alternance. Vous pouvez ainsi obtenir un diplôme de niveau Bac + 2 tout en mettant un pied dans le monde du travail. Vous suivez votre formation en milieu scolaire ou universitaire et vous bénéficiez simultanément d’un contrat dans une entreprise. Périodes de scolarité et de travail salarié se succèdent donc pendant les deux années de votre cursus. Quel statut pour l’étudiant en alternance ?

1 - Un BTS en alternance. Pour qui ? Pour quel cursus ?

Vous avez obtenu votre Baccalauréat et vous avez entre 16 et 26 ans, vous pouvez préparer votre Brevet de Technicien Supérieur en alternance. Au-delà de 26 ans, cette formule d’apprentissage menant à un diplôme est possible sous conditions.

De nombreux BTS peuvent être préparés de cette façon. Le fait de passer une grande partie de votre formation dans l’entreprise vous permet de mieux connaître le milieu professionnel et vous assure une meilleure insertion dans le monde du travail à l’issue du cursus.

Quelques exemples non exhaustifs de BTS qui se préparent en alternance :

Pour suivre votre formation en alternance, vous signez un contrat tripartite avec l’école et l’entreprise d’accueil. Vous êtes donc à la fois étudiant et salarié.

Il existe deux formes de contrat : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Souvent, vous n’aurez pas le choix du contrat, certaines écoles ou entreprises ayant leurs préférences.

Dans les deux cas, vous êtes suivi par un maître d’apprentissage ou tuteur et vous bénéficiez d’un statut alliant celui de l’étudiant et celui du salarié.

 

 

2 - Étudiant-salarié, un statut spécifique pour l’alternant

En tant qu’alternant, votre contrat vous lie :

  • À une école, une université ou un Centre de Formation des Apprentis (CFA) où vous suivez des enseignements généraux, professionnels et technologiques.
  • À une entreprise privée, ou éventuellement à une administration publique ou une collectivité territoriale dans le cas d’un contrat d’apprentissage seulement, où vous travaillez.

Vous alternez donc périodes de scolarité et période de travail en entreprise avec laquelle vous avez signé un CDD (Contrat à Durée Déterminée) ou un CDI (Contrat à Durée Indéterminée). À ce titre, vous ne pouvez plus prétendre aux vacances scolaires.

Vous avez les mêmes droits et devoirs qu’un salarié, à savoir :

  • Temps de travail réglementaire, en général 35 heures par semaine.
  • Congés payés, 5 semaines par an minimum (voire plus en fonction des conventions collectives de l’entreprise d’accueil).
  • Rémunération minimale indexée sur le SMIC en fonction de votre âge.
  • Protection sociale.

Le temps passé en milieu professionnel est différent en fonction du contrat que vous signez. Le contrat d’apprentissage prévoit un minimum de 400 heures par an en milieu professionnel, tandis que le contrat de professionnalisation prévoit 150h par an. Suivant votre contrat, vous serez donc amené à alterner des périodes plus ou moins longues entre école et entreprise.

Par ailleurs, vous bénéficiez des avantages liés à votre statut d’étudiant. L’État vous délivre une carte d’étudiant des métiers qui vous permet d’accéder à des réductions tarifaires, aux restaurants et logements universitaires.