Si vous souhaitez suivre un BTS MCO en alternance, deux options s’offrent à vous en matière de contrat de travail : le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation. Comment choisir le contrat le plus adapté à votre situation ?

1 - Les points communs entre ces deux contrats

Le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation sont tous deux des contrats de travail qui seront établis entre vous, qui intégrerez un BTS MCO en alternance dans un établissement de formation, et l'entreprise qui vous embauchera. Ils peuvent être à durée déterminée (de 6 mois à 3 ans pour le contrat d'apprentissage et de 6 à 12 mois pour le contrat de professionnalisation) ou à durée indéterminée (le contrat débute alors par une période d'apprentissage).

Dans le cadre d'un BTS, les deux contrats impliquent la même durée de formation de 2 ans et requièrent le même niveau de qualification pour intégrer le BTS MCO : le Bac (général ou technologique).

Mais alors, quelles différences entre les deux ? Voyons cela plus en détail.

 

 

2 - Le contrat d’apprentissage

Si vous décidez de signer un contrat d'apprentissage, vous devenez ainsi apprenti et intégrerez un centre de formation des apprentis (CFA), une unité de formation par apprentissage (UFA) ou une section d’apprentissage (SA). Le contrat d'apprentissage implique alors de passer au minimum 25 % de votre temps en formation dans votre établissement.

Pour être éligible au contrat d'apprentissage, vous devez avoir entre 16 et 30 ans (29 ans révolus) (voire plus si c'est pour accéder à un diplôme supérieur, si l’apprenti est reconnu travailleur handicapé ou si l’apprenti envisage de créer ou reprendre une entreprise après l’obtention de son diplôme).

L'entreprise qui vous accueillera pourra être une société du secteur privé ou un établissement du secteur public. Elle pourra d'ailleurs bénéficier d'une aide unique à l'embauche pour vous recruter en tant qu'apprenti.

Enfin, votre rémunération dépendra de votre âge et de votre année de formation et correspondra à un pourcentage du SMIC. Il se situe entre 27 % du SMIC pour un jeune de moins de 18 ans en 1re année et 100 % du SMIC pour un apprenti de plus de 26 ans. Sachez également que vous êtes exonéré des cotisations sociales (c'est-à-dire que votre salaire brut et votre salaire net sont identiques) et que vous ne payerez pas d'impôt sur le revenu.

 

 

3 - Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat qui, à l'inverse du contrat d'apprentissage, ne peut pas être signé avec un établissement du secteur public : il peut l'être uniquement avec une entreprise du secteur privé (attention, pas avec des particuliers employeurs).

Il s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus (pour compléter leur formation initiale), aux demandeurs d’emploi d’au moins 26 ans, aux bénéficiaires des minimas sociaux (RSA, ASS, ASH) et aux personnes qui ont bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI).

La durée de formation est de 150 h minimum par an. Elle doit représenter entre 15% et 25% de la durée du CDD de professionnalisation et de la période de professionnalisation pour un CDI.

La rémunération dépend également de l’âge du salarié mais également de son niveau de compétences. Ainsi, à âge égal, un salarié en contrat de professionnalisation touchera une rémunération plus élevée s’il est titulaire d’un diplôme ou titre professionnel de niveau égal ou supérieur au Bac. À noter que, pour les plus de 26 ans, quel que soit son niveau de compétences, la rémunération brute minimale ne pourra pas être inférieure au SMIC ni à 85 % de la rémunération minimale prévue par les dispositions conventionnelles applicables dans l’entreprise.

 

 

Vous l'aurez donc compris, le choix d'un contrat d'alternance pour votre BTS MCO dépendra surtout de votre âge et de votre situation personnelle et professionnelle.