Au sein du cursus BTS, il existe des matières obligatoires et des modules facultatifs que l'on peut prendre au choix. Les trois options du BTS MCO disponibles sont la langue vivante n°2 (Espagnol, Allemand...), le parcours de professionnalisation à l'étranger et l'entrepreneuriat. Si vous souhaitez vous lancer à votre propre compte et comprendre les différents rouages de création d'entreprise, de gestion et de développement commercial, l'option Entreprenariat est faite pour vous.

1 - L'entreprenariat pour se mettre à son compte

Si vous souhaitez démarrer votre propre affaire après l'obtention de votre BTS MCO, l'option entreprenariat vous donnera toutes les bases nécessaires pour comprendre les challenges accompagnant la création d'entreprise et la gestion des activités. Différents domaines y sont abordés au travers de cours théoriques et de travaux pratiques, comme :

  • L'analyse du marché au travers d'un diagnostic pour tout ce qui est création ou reprise d'une unité commerciale.
  • Le choix relatif au positionnement de l'unité commerciale en y travaillant ses spécificités et sa zone de chalandise.
  • L'évaluation du potentiel commercial.
  • La construction d'un réseau de partenaire au travers d'un programme de fidélisation et mesure de sa solidité.
  • La gestion prévisionnelle des ressources humaines et la détection des talents.
  • La faisabilité financière du projet de création ou de reprise d'entité existante.
  • Business plan.
  • Les bases juridiques des différentes formes d'entité et les droits et devoirs associés.

Cette option donne ainsi le socle nécessaire pour vous lancer dans la création d'entreprise relative au domaine du développement commercial et de la prospection.

 

 

2 - Une épreuve qui vérifie les aspects économiques, juridiques et commerciaux du futur entrepreneur

Comme chaque épreuve facultative, seuls les points au-dessus de la moyenne seront comptabilisés. Elle se caractérise par une évaluation orale de 20 minutes environ où le candidat sera amené à démontrer ses connaissances dans le domaine de la création ou de la reprise d'une unité commerciale physique ou virtuelle.

Différents critères objectifs seront ainsi vérifiés comme :

  • La créativité dans l'art d'entreprendre.
  • La capacité d'analyse du marché du secteur donné.
  • La rigueur pour tout ce qui est culture économique, juridique et managériale.
  • La solidité des relations de partenariat envisagées.
  • La gestion prévisionnelle des ressources humaines.
  • Le potentiel commercial.
  • Le diagnostic préalable à la création ou à la reprise d'une unité commerciale.

Différents blocs de compétence sont ainsi évalués via les thèmes suivants :

  • Développer la relation client et assurer la vente conseil.
  • Animer et dynamiser l'offre commerciale.
  • Assurer la gestion opérationnelle.
  • Manager l'équipe commerciale.

Chaque candidat a environ 10 minutes pour exposer son business model et son projet et 10 minutes pour répondre à la commission d'évaluation.