Dans certaines circonstances, il est possible pour un élève d'obtenir une dispense d'épreuves lors de l'examen du BTS MCO. Que ce soit suite à un échec ou parce qu'un candidat a obtenu un diplôme de même niveau précédemment, vous découvrirez les différentes exceptions qui peuvent s'appliquer à votre profil.

1 - Dispense dans le cadre d'élèves ayant obtenu d'autres diplômes

Si vous êtes titulaire d'un BTS d'une autre spécialité, d'un Diplôme Universitaire de Technologie (DUT ou même d'un diplôme national de niveau III ou supérieur), vous pourrez être dispensé, sur demande, de certaines épreuves. Ces épreuves peuvent être :

  • L'épreuve U1 dite "Culture générale et expression".
  • Les unités U21 et U22 que l'on appelle "Communication en langue vivante étrangère".

Si vous êtes déjà titulaire d'un BTS d'une autre spécialité, d'un DUT ou d'une licence où vous avez pu valider une unité d'enseignement de droit, économie et management, vous pourrez, sur demande, obtenir une dispense sur ce que l'on nomme l'unité "Culture économique, juridique et managériale" (U3).

Outre les exceptions de dispense qui ne sont pas obligatoires et accessibles uniquement sur demande, sachez qu'il est possible, pour tout candidat dispensé des unités  "Management et gestion des unités commerciales"  et "Analyse et conduite de la relation commerciale", de ne pas effectuer de stage. Si la dispense ne concerne que l'une ou l'autre des unités précédentes, le stage sera à effectuer mais pourra être réduit de moitié.

 

 

2 - Dispense dans le cadre d'un échec à une sessions antérieure

Dans le cadre d'un échec à un examen antérieur ou si vous avez pu suivre précédemment une partie du programme du BTS MCO, sachez qu'il est possible d'obtenir une dispense de certaines épreuves. En effet, vous pourrez obtenir le maintien de vos notes obtenues qui sont supérieures à 10 ou des dispenses d'épreuves comme indiqué dans la réglementation en vigueur. 

Vous pourrez ainsi garder le bénéfice de vos résultats antérieurs et vous focaliser uniquement sur les disciplines où l'examen s'est traduit par un échec ou une note inférieure à 10. Vous pourrez ainsi passer une nouvelle fois la 2ème année de votre BTS, par exemple, en ne préparant que les disciplines où vous avez été en difficulté.

Enfin, en fonction des appréciations qui ont été données par la commission d'interrogation et par rapport aux notes obtenues lors des sous-épreuves intitulées "Développement de la relation client et vente conseil" et "Animation et dynamisation de l'offre commerciale", vous pourrez effectuer un nouveau stage et vous perfectionner ainsi pour votre entrée dans la vie active.