Près de la moitié des candidats Parcoursup ont vu l'un de leurs vœux refusés lors de la première phase de réponses. Si cela tombe comme une véritable massue sur la tête, il faut savoir que vous disposez de différentes solutions pour retomber sur vos pieds. Entre alternatives pour entrer dans l'enseignement supérieur, recours et réorientation, zoom sur les possibilités qui s'offrent à vous.

1. La Procédure complémentaire | 2. Passer Hors Parcoursup | 3. La CAES | 4. Syndicat

 

 

1 - S'orienter vers la procédure complémentaire pour formuler d'autes voeux

La phase complémentaire débute fin juin et est destinée aux élèves dont le dossier n'a pas été accepté en première phase d’admission classique. Elle permet aux élèves de trouver une formation qui ne faisait pas partie des premiers vœux formulés. Le nombre de places disponibles correspond aux places vacantes dans les établissements concernés.

Cette procédure complémentaire d'admission vous concerne si :

  • Vos vœux ont été refusés.
  • Vous êtes sur au moins une liste d'attente.
  • Vous n'avez pas répondu dans les délais à une offre de formation.
  • Vous n'avez pas respecté les délais pour la formulation de vos vœux en première phase.

Vous aurez en général jusque mi-septembre pour faire savoir vos nouveaux vœux en cas de refus d'admission en première phase. 

 

 

2 - Postuler pour des formations hors Parcoursup

En cas de premier refus, il vous est possible de trouver un BTS MCO en alternance sans passer par Parcoursup. Il existe en effet de nombreuses écoles, de nombreux établissements spécialisés dans l'un des métiers que vous pouvez rechercher. Que ce soit le social, l'industrie, le numérique, l'art ou encore la logistique, de nombreuses écoles supérieures en alternance sont présentes et peuvent vous accueillir les bras ouverts. Certaines écoles peuvent même disposer d'un partenariat spécial avec votre département pour vous former à un métier précis et être directement opérationnel une fois le diplôme obtenu.

Cependant, la plupart de ces établissements spécialisés sont privés et peuvent demander un investissement important pour l'étudiant. Cela peut aller de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'euros par an (parfois même près de 10000 € !). Attention également à la portée du diplôme car si l'enseignement est de qualité et en adéquation avec ce que recherche le marché, certaines écoles délivrent un diplôme non reconnu par l'état. En cas d'échec via Parcoursup, renseignez-vous auprès de ces établissements qui peuvent vous prendre sur dossier ou via un concours, s'il reste de la place.

 

L'aute solution consiste à se tourner vers un BTS par alternance qui sont gérés par les lycées. Des places peuvent rester disponibles, il vous suffit de vous renseigner après de vos professeurs et s'il reste des places disponibles, il vous faudra trouver une entreprise qui accepte de vous prendre en alternance. Pour trouver votre entreprise, n'hésitez pas à consulter :

  • Les Centres de Formation d’Apprentis (CFA).
  • Les Chambres de Commerce et d’Industrie.
  • Les chambres de métiers et de l’artisanat.
  • Les maisons familiales.
  • Votre réseau.

 

 

3 - Saisir la Commission d'Accès à l'Enseignement Supérieur

Il est possible, sous certaines conditions, de faire appel de la décision et de vous tourner auprès de la Commission d’Accès à l’Enseignement Supérieur (CAES). En effet, vous êtes en droit de demander un réexamen de votre dossier si vous faites partie des cas suivants :

  • Vous êtes un sportif de haut niveau et vous sollicitez donc des aménagements particuliers.
  • Votre état de santé ne vous permettez pas d'être optimal lors de votre première demande.
  • Vous avez un handicap qui vous a pénalisé lors de la première phase d'admission.

En fonction des arguments avancés, il vous sera possible de finalement obtenir la formation que vous aviez choisi en premier lieu. Vous pouvez également demander un accompagnement individualisé auprès de la CAES afin de trouver une formation auprès d'une entreprise ou d'un organisme. Cette commission pourra analyser qu'elles ont été vos préférences indiquées sur Parcoursup et pourra vous proposer une formation en fonction des places disponibles.  

 

 

4 - Demander de l'aide à un syndicat étudiant ou rebondir l'année suivante

Pour celles et ceux qui ont reçu un refus d'admission sur Parcoursup, plusieurs syndicats étudiants et de parents d'élèves ont mis en place des numéros de téléphone spéciaux ou des sites dédiés aux candidats déboutés. Ces outils sont là pour vous aider à trouver une place dans un établissement et de vous apporter tous les conseils nécessaires si vous vous retrouvez sans formation. Parmi ces outils notons :

  • SOS Parcoursup lancé par la Fédération des Associations Générales Etudiantes et qui vise à aider les lycéens dans leur affectation.
  • Le site dédié de l'Union Nationale des Etudiants de France (UNEF).
  • L'espace mis à disposition par l'Union Nationale Lycéenne (UNL).
  • Le site de la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves (FCPE).
  • Le site de Passerelle Lycée Université Solidaire (PLUS).

 

En cas de refus d'admission, vous pouvez également utiliser cette année ainsi libérée pour partir à l'étranger et baigner dans une nouvelle culture, ou profiter de cette année sabbatique pour faire un service civique ou aller dans une mission humanitaire. Vous pourrez également trouver un emploi qui vous permettra de gagner en culture générale et en assurance et retenter l'année suivante avec beaucoup plus de probabilité de réussir.